Plausible : les stats non intrusives

Je commence à tester Ghost. J’ai fait le tour des outils de blogging “normaux” (parce que WP est bien pour débuter mais c’est vraiment une usine à gaz bouffeuse de ressources).

Après avoir essayé Jekyll, Grav et 2-3 autres trucs je pense que Ghost est le choix le plus logique, minimaliste et simple pour ce que je veux faire d’UpAndClear. A savoir un simple blog. Et léger.

Les développeurs de Ghost se concentrent sur sa simplicité et son efficacité, il ne comprend donc que très peu de fonctionnalités et quelques “intégrations” (liaisons avec d’autres outils/services, via un simple bloc de code). Dans ma quête de migration, je souhaite conserver quelques fonctions pratiques dont quelques statistiques pour savoir combien vous êtes et d’où vous venez (depuis quel site) et “pour quoi” (quelle URL visée).
Sauf qu’au-delà du RGPD européen mis en oeuvre il y a quelques temps déjà, je compte rester fidèle à mon désir d’indépendance vis-à-vis du tracking des GAYFAM (bien que je conserve Cloudflare qui, contre sa gratuité, mange pas mal d’info au passage).
Matomo (anciennement Piwik) est sans doute l’outil de statistiques auto-hébergé le plus connu mais il est devenu lui aussi un peu trop gourmand à mon goût. Que ce soit en termes de ressources ou d’informations “partagées” avec eux.
Je connaissais Plausible de nom et en parcourant divers articles/forums à ce sujet, il semble que cet outil (qu’on peut héberger) est le mieux du moment. outre sa simplicité (qui répond à mes maigres besoins) :

No personal data or IP addresses are ever stored in our database. We don’t use cookies or any other persistent idenfitiers.

https://github.com/plausible/analytics#why-plausible

La mise en place, via Docker est simple : on prend leur docker-compose.yml et on l’adapte selon nos besoins

version: "3.3"
services:
  plausiblemail:
    image: bytemark/smtp
    restart: always

  plausible_db:
    image: postgres:12
    restart: always
    volumes:
      - /home/aerya/docker/plausible/db-data:/var/lib/postgresql/data
    environment:
      - POSTGRES_PASSWORD=motdepassecompliquemaispastrop
    labels:
      - com.centurylinklabs.watchtower.enable=true

  plausible_events_db:
    image: yandex/clickhouse-server:21.3.2.5
    restart: always
    volumes:
      - /home/aerya/docker/plausible/clickhouse/clickhouse:/var/lib/clickhouse
      - /home/aerya/docker/plausible/clickhouse/clickhouse-config.xml:/etc/clickhouse-server/config.d/logging.xml:ro
      - /home/aerya/docker/plausible/clickhouse/clickhouse-user-config.xml:/etc/clickhouse-server/users.d/logging.xml:ro
    ulimits:
      nofile:
        soft: 262144
        hard: 262144
    labels:
      - com.centurylinklabs.watchtower.enable=true

  plausible:
    image: plausible/analytics:latest
    restart: always
    command: sh -c "sleep 10 && /entrypoint.sh db createdb && /entrypoint.sh db migrate && /entrypoint.sh db init-admin && /entrypoint.sh run"
    depends_on:
      - plausible_db
      - plausible_events_db
      - plausiblemail
    ports:
      - 924:8000
    env_file:
      - plausible-conf.env
    labels:
      - com.centurylinklabs.watchtower.enable=true

Même chose avec plausible-conf.env qui sert à créer le compte administrateur. Pour la clé secrète voir ici.

[email protected]
ADMIN_USER_NAME=aerya
ADMIN_USER_PWD=pwddelamortquitue
BASE_URL=plausible.upandclear.org
SECRET_KEY_BASE=t9PLhU1gjHcfNyZ7ik1uOM6uf86BBq+i+btzkWnKHUSK2BHA+02DxueKDbli+DAx68Z5oBMV4tu2QupLxLBSzg==

On peut ensuite ajouter un site

Il ne reste qu’à ajouter le code de tracking sur son site cible . Par exemple pour Ghost ou WordPress. Enfin concernant WP je n’ai pas réussi à le faire fonctionner avec Plausible auto-hébergé donc j’ai jouté le code dans le header.

Et on peut suivre les stats simplement (c’est léger quand on commence bien sûr)

Concernant la migration vers Ghost, c’est pas pour tout de suite. Faut notamment que je trouve un moyen d’y ajouter une forme de commentaires sans devoir passer par un outil tiers qui risque un jour de fermer où dont je ne puisse me défaire. Ici j’utilise wpDiscuz pour les commentaires mais ce n’est (de base) qu’un plugin de mise en forme des commentaires natifs de WP.
Et je dois ensuite y basculer tout le contenu de WordPress. Enfin ça c’est facile. Ce qui l’est moins c’est de me retaper la mise en page de chaque article… Pour ceux qui veulent, ça se passe pour l’instant sur https://ghost.upandclear.org

(100 vues)
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tout